La tragédie de l’épiphanie

Il y a des gens pour qui Noël c’est sacré et bien pour moi c’est l’épiphanie… Je vous entend déjà “Non…c’est mieux Noël, avec les cadeaux, blablabla” et bien moi je dit : “NON! c’est mieux la galette des rois à la frangipane avec la fève et la couronne!” Au moins on est pas déçu par les fèves…les cadeaux ça dépend… :p

Les italiens ont d’ailleurs eu la présence d’esprit d’en faire un jour férié! (Grandissimo!). Bon évidemment moi ce qui m’intéresse c’est pas l’arrivée dans une étable miteuse de trois pékins avec leur or, encens et myrrhe (d’ailleurs c’est pourri comme cadeaux pour un bébé, on voit qu’il connaissait pas encore Sophie la girafe!) donné à un petit pisseux qui s’avérera être le mec le plus égocentrique du monde. Non, moi ce qui m’intéresse c’est, la toute ronde et dorée, galette des rois !

Si je remonte à l’enfance, je me demande si j’ai un jour préféré l’excitation de la veille de Noël, avant de recevoir les cadeaux, ou l’excitation du lendemain de Noël quand on s’aperçoit qu’il reste plus qu’une semaine avant l’épiphanie… En parlant de ça ceux qui me sont proche se rappellerons qu’à l’âge de 9 ou 10ans j’ai eu l’occasion d’inviter des copines de classe à la maison et de manger (pour fêter ça, dira t’on) à moi toute seule une galette des rois grand formats (oui, celles pour une huitaine de personnes)…Et bah j’étais contente pas bien…Je me rappelle m’être affalée sur le canapé et avoir dit :

– Papa j’ai mal au ventre et j’ai envi de vomir…

– T’as mangé combien de part de galette ?

– Je sais pas…

– Il en reste ?

– Non…

– T’es la seule que j’ai vu manger de la galette…

– …

– Bon suit moi je vais te donner un anti-vomotif !

Et voilà comment j’ai un jour mangé de la galette des rois à m’en rendre malade. Mais j’ai pas arrêter d’en manger et de l’aimer pour autant !

Bref, vous l’aurez compris, je ne manque jamais l’épiphanie et je ne me fait pas prier pour manger une galette des rois. Mais revenons-en à nos moutons : l’épiphanie en Angleterre. Et bien l’épiphanie en Angleterre c’est pas un jour férié, et en plus y’a pas de galette des rois! Même pas de couronne ou autre substitutif. Non rien! R-I-E-N! Rien! Aucune tradition pour ce jour particulier. Juste une journée normale comme les autres… Non mais allô quoi!

Quand j’me suis rendue compte de cela, je me suis aussi rendue compte que j’allais passé l’épiphanie la plus déprimante de ma vie… ça annonçait rien de bon… D’ailleurs plus j’y pensais plus je me disait que ça allait me porter la poisse et que ça entamerai peut-être une année déprimante. En gros plus l’épiphanie approchait plus je me rendait compte que je pouvais pas me passer de la tradition de la galette! Oui mais voilà mon four est cassé et c’est pas si simple de trouver une galette des rois dans un pays où ça existe pas!!!! Alors j’ai commencé à regarder sur internet des pâtisseries françaises qui faisaient des galettes des rois. La date approchait. Et puis j’ai trouvé des pâtisseries qui les faisait sur commande. On était plus qu’a deux jours de l’épiphanie. Et là j’ai eu la révélation : la chaîne française PAUL (qui existe aussi ici) faisait des galettes des rois !!! Sauf qu’il y en a pas près de chez moi, ni près de mon boulot…

Comme Stefano était encore là pour quelques jours je lui ai demandé s’il pouvait parcourir les PAUL de Londres à la recherche de ma précieuse galette des rois. Comme j’ai l’homme le plus formidable du monde (ok formidable suffira…) il a accepté la mission et est parti à la conquête de la “King’s pie” pour sa dulcinée. Et, bien que ne chevauchant aucun fier destrier, mon prince à réussi à rapporter à sa princesse une superbe galette des rois ! C’est alors que la princesse se transforma en… Golum (Mais pour de vrai ! Personne ne pouvait alors approcher ma galette, c’était ma précieuse, et gare à celui qui s’interposait ! ).

Le soir de l’épiphanie j’ai donc pu manger ma traditionnelle galette des rois à la frangipane. Et comme mon homme est le plus formidable du monde il n’aime pas la frangipane 😀 Et oui ! Il a fait tout ça pour me regarder la manger !!! Merci babe!

Dessin epiphanie

Comme vous avez pu le voir sur le photos les rares galettes des rois que l’on trouve ici sont accompagnées d’une note où il écrit au recto “ATTENTION. Dans cette galette des rois se trouve une fève en céramique; veuillez-en informer vos invités avant de servir.” et au verso on retrouve les règles de la galette (qui se résument en :  le plus jeune va sous la table pour la distribution des parts et celui qui trouve la fève est le roi ou la reine et porte la couronne et choisi dans l’assemblée son roi ou sa reine).

L.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s