Arrivée du fauve ! ! !


Voilà maintenant 15j que mon courageux papounet à traversé avec bravoure la moitié de notre chère France ainsi que la Manche pour ensuite rejoindre la capitale Britannique le tout accompagné par un fauve en cage. Le programme vous effraie ? Et bien encore c’est rien !

La préparation à été stressante autant sur le plan technique que sur le plan mental. Il faut dire qu’on n’entre pas en terre royale comme ça ! Il faut montrer patte grise blanche !

Etape numéro 1 : Petit tour chez le vétérinaire

Pour pouvoir emmener son ami à quatre pattes il faut vous assurez qu’il soit tatoué pucé, vacciné et que ses papiers soit en règle !  Pour un chat il est important qu’il ait une micro-puce d’identification, que le vaccin anti-rabbique soit à jour et réalisé depuis plus de 3 mois, et enfin qu’il ai un passeport. Si ces pré-requis sont ok alors vous êtes opé pour le grand voyage. Si vous avez rien de tous ça vous devrez, comme moi, passer par toutes ces étapes ce qui fera un peu de place dans votre porte-monnaie.

1 – Puce électronique / Passeport

2 – Le vaccin anti-rabbique

Etape numéro 2 : Planification du trajet

Voilà l’étape la plus ch*****. En effet vous ne pourrez pas rejoindre les terres d’outre-manche ni par l’eurostar ni par les compagnies aériennes low cost. Dans tous les cas il vous faudra vérifier que le moyen de transport que vous choisissez fait parti de la liste des transports approuvés par le gouvernement anglais (a trouver ici).

Solution n°1 : L’avion

Vous remarquerez que par exemple si vous choisissez Air France vous ne pourrez voyager que vers Edimbourg, Glasgow ou Manchester…Si vous voulez rejoindre Londres ce ne sera donc pas possible (vous voyez un peu la galère…). Je ne me suis pas trop renseigner sur les voies aériennes mais apparemment, pour certaines compagnies aériennes, le billet pour votre compagnon à quatre pattes peut vous couter jusqu’à 500£ !!!

Solution n°2 : la voiture

Depuis la France ce qui reste le plus simple c’est d’emprunter le train ou le ferry en voiture. Et encore ça ne reste simple qu’à la condition que vous ayez une voiture! En effet mon père n’ayant pas de voiture il était difficile de prévoir un trajet France-Angleterre en voiture (CQFD). De plus quand vous habiter plus loin que Paris les distances, et donc la durée du voyage, commence à ressembler plus à un long périple laborieux qu’a une simple balade en voiture (sans compter qu’arriver de l’autre côté il faut vous tenir prêt à rouler du mauvais côté de la route avec une voiture française)…

Solution n°3 : la prise de tête

N’ayant pas de voiture il nous fallait donc planifier un trajet un peu différent. Au début j’ai pensé au ferry puisque le shuttle ne transporte pas les piétons. Au niveau des ferry il existe plusieurs compagnies : Brittany Ferries, P&O, LD lines ou encore DFDS seaways. Me voilà donc à la recherche du trajet le plus simple. A savoir que dans ces compagnies tous les bateaux ne sont pas équipés pour transporter votre compagnon il vous faudra à nouveau regarder la liste des trajets approuvés par le gouvernement anglais. De toute façon si vous êtes piéton votre cas sera vite régler. Le règlement de toutes les compagnies de ferry ne vous permette pas de prendre un pet en tant que piéton. En effet la plupart du temps l’animal doit rester dans la voiture pendant le trajet et même lorsque les compagnies sont équipées d’un petit chenil elle précise qu’aucun piéton ne sera accepté avec un animal de compagnie…. Retour à la case départ.

La seule solution existante pour traverser la manche avec votre animal est donc en voiture ! Quand vous n’avez pas de voiture et bah il vous faudra en trouver une. Oubliez le co-voiturage car la plupart des chauffeurs n’accepte pas les animaux. Et pour cause il leur faudrait avoir déclarer transporter un animal de compagnie au moment de la réservation. Et en plus il leur faudra arriver plus d’une heure avant le départ du Ferry/Train pour passer au bureau vétérinaire pour la vérification de votre animal. Le seul moyen reste donc de prendre le train jusqu’à Calais puis de prendre un Taxi pour la traversée qui empruntera le Shuttle et vous déposera de l’autre côté en toute sérénité. Il existe peu de compagnie qui propose ce service. Une française (allo taxi calais) et une anglaise (folkestone taxi). Dans les deux cas cela vous coutera un bras…Faites faire un devis et faite votre choix! Dans mon cas la compagnie française était plus chère et malpoli dans mes échanges mail avec eux….Alors j’ai choisi Folkestone taxi.

Au final ça à été la solution la plus simple et de loin car au moins j’étais sûre de faire affaire à des gens ayant de l’expérience dans la traversée des animaux. Ils ont toujours été très réactifs, dispo et professionnel à chaque fois que j’ai eu des questions. Quelques jours avant le départ j’ai même reçu par texto les coordonnées du chauffeur, avec sa plaque d’immatriculation et le modèle de la voiture qui viendrait chercher mon père. Je recommande cette compagnie, c’est pas donné mais le service est au RDV.

Etape numéro 3 : Le grand départ

Mon papounet à donc eu la “chance” de faire un loooong périple : un train jusqu’à Lille, puis un train de Lille à Calais, suivis du taxi venant le chercher à la gare de Calais et l’amenant à la gare de Folkestone en passant par l’eurotunnel, un dernier train de Folkestone à Londres et pour finir un peu de métro ! Le tout aura pris pas loin de 12H tout de même !

Pour la petite histoire Mystic n’est pas du genre chat calme pendant les trajets, et même les calmants n’y font rien. Elle hurle et hurle sans fin et sans discontinuer pendant plusieurs heures dans la voiture (car elle n’aime pas du tout le bruit du moteur ni les rond-points, vive les trajets de 5-6H depuis Montpellier…) et une fois arrivée à destination elle continue de miauler à cause des calmants qui semble la mettre dans un état second qu’elle n’apprécie pas du tout. Autant dire que prévoir un trajet de 12H dans les transports en commun à été stressant pour tout le monde jusqu’au moment du départ. Contre toute attente apparemment Mystic est restée allongé sur les genoux de mon père pendant les longues heures de train sans dire un mot. Les gens dans le train ont même apparemment admiré le calme dont mon chat faisait preuve. Je n’en reviens pas moi même.Mystic est bien arrivée

Au final le trajet c’est donc bien passé. Un peu long pour tout le monde mais plutôt tranquille. Une fois arrivée, Mystic a fait un tour de l’appart, a essayé tous les endroits où elle pouvait potentiellement s’allonger puis à adopter le tapis du salon. Elle semble plutôt contente de sa nouvelle maison. Par contre elle refuse de se mettre à l’anglais et continue de faire Miaou au lieu de Meow…Y’a encore du boulot 🙂

L.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s