Le garçon du quartier tire sa révérence

Ce Lundi était annoncée la mort d’une légende musicale, David Bowie. Ici la nouvelle à fait les gros titres des journaux, des radios, des JT… On peut dire que perte de David Bowie à fait trembler (et pleurer) l’Angleterre. Il est vrai qu’après 47 ans de carrière et je ne sais combien de looks différents, il était devenue sans conteste une icône de l’Angleterre (presque) au même titre que la reine et ses chapeaux. Décédée à l’âge de 69 ans, cette légende du rock, 100% British, était née dans le quartier populaire de Brixton.

025383-bowie

Je ne peux pas dire que je suis une fan de Bowie. Je ne dois connaitre que ses plus gros tubes ne sachant même pas qu’ils sont de lui…C’est pour dire. Quand bien même, habitant à Brixton, je me devais de prendre la température du quartier en ce Lundi soir :

Il fait froid et humide, pourtant cela n’a pas décourager les fans les plus fanatiques. Ils se regroupe devant la fresque à l’effigie de Bowie présente dans une ruelle faisant face à la station de métro de Brixton. Cette fresque, réalisée par James Cochran, est là depuis 2013 mais elle prend ce soir un sens tout autre. Les gens s’amassent devant. Le visage de Bowie fait alors face à ses fans qui pleurent, qui chantent, qui rient et qui lui apportent des bouquets de fleurs, des petits mots ou encore allument des bougies.

Un peu plus loin le cinéma de Brixton à retirer sa programmation en devanture pour y afficher “Our Brixton boy. RIP.” (Notre garçon de Brixton. Repose en paix.). La place y faisant face est noire de monde. Ici encore ça pleure, ça chante, mais surtout on y boit des coups. Un groupe de personne (peut-être une chorale) reprend les chansons de Bowie. Malheureusement impossible d’y accéder tellement la place est noire de monde. Les gens sont agglutiner et les point de vue en hauteur (bancs, monuments, etc.) ont été pris d’assault par les photographes et les TV du monde entier…Je ne peux donc toujours pas juger si je connais quelques chansons du répertoire Bowie ou pas… Sur la place les gens se font maquiller à la Bowie et se préparent à passer une soirée improvisé en l’honneur de Bowie.

Entre recueillement et célébration, ici les gens sont tous un peu Bowie.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s